De la journée mondiale à la Fête

 

La Journée mondiale du cinéma d'animation a été lancée par l'Asifa, l'Association internationale du film d'animation en 2002. C'est Abi Feijo, réalisateur d'origine portugaise, et à cette époque, président de l'Association internationale du film d'animation (Asifa), qui a lancé ce projet d'envergure internationale. L'objectif était simple: sensibiliser au même moment partout dans le monde le public et les médias au cinéma « image par image » et contribuer ainsi à la promotion des films et de leurs créateurs.

La date choisie pour célébrer l'événement est le 28 octobre, en hommage à Émile Reynaud, pionnier de l'image animée et en commémoration de sa première projection publique des Pantomimes lumineuses, à Paris, au Musée Grévin, précisément le 28 octobre 1892.




                                                                                                  Le Praxinoscope, invention d' Emile Reynaud


Depuis, l'événement s'est développé et des milliers d’événements liés à cette journée  se déroulent parallèlement dans une cinquantaine de pays grâce à la mobilisation de groupes nationaux de l'Asifa, structures cinématographiques, institutions,  Instituts français, Alliances françaises et leurs partenaires à l'étranger etc.



De la journée mondiale à la Fête du cinéma d'animation

Dès le début, l’Afca a souhaité donner une ampleur toute particulière à cet événement dans le pays qui a vu naître le dessin animé et a ainsi développé son réseau de partenaires non seulement dans le secteur de l'animation mais plus largement au sein de la sphère culturelle et éducative. La Fête a été initiée sur 3 jours autour du 28 octobre mais compte tenu de son succès, elle est rapidement passée à 10 jours. Elle mobilise non seulement des lieux qui programment régulièrement du cinéma d'animation mais elle est aussi l'occasion de faire découvrir cet art à des organismes non dédiés au cinéma (musées, médiathèques...).

L'Afca, coordinateur général en France, entend par cette action réunir les initiatives et leur offrir une résonance optimale, un écho au plan national et international. Elle s’inscrit dans une dynamique de partenariat avec les acteurs de la culture et de l’éducation qui, par leurs choix et leur implication, contribuent à faire de cette célébration un temps fort, unique en son genre dans le milieu du cinéma d'animation. Pour mener cette mission à bien, elle bénéficie du soutien de différents partenaires institutionnels et privés.

Face au succès de l'événement en France, en 2004, l'Asifa a mandaté Olivier Catherin, en charge de la Fête au sein de l'Afca jusqu'en 2008, pour coordonner l'événement à l'échelle mondiale. A ce jour, l'Afca poursuit cette mission de double coordination nationale et internationale et renforce ainsi son statut de plate-forme d'échanges et de pôle ressources au sein du secteur.